contactez-nous

Actualité

Sacré printemps !

"Le printemps a encore du mal à se faire une place parmi nous"

A Tunis, sur les murs de la médina, sur le parvis du Théâtre national, tout au long de l’avenue Bourguiba, le dessinateur Billal Berreni a posé ses portraits d’hommes et de femmes, figures anonymes du quotidien et de l’ordinaire, morts pour la cause.

Dans ce spectacle, crée pour sept danseurs , les chorégraphes Aicha M'Barek et Hafiz Dhaou reviennent sur la révolution de Jasmin, le soulèvement du peuple tunisien en 2010, le premier d'une longue série dans le monde arabe, et nous donnent à voir des corps dansants animés par un esprit de révolte au milieu de personnages dessinés et figés sur le plateau. Un regard sur la Tunisie actuelle qui cherche encore à se constituer, s'indigner, se rassembler et un hommage à Bilal Berreni, le dessinateur mort trop tôt qui a installé les figures des morts de cette révolution dans les rues de Tunis.

 

Cie Chatha

 

Mardi 14 novembre à 21h

Dans le cadre du next festival, tarif à 13€

 

réservez avant le 30 septembre etr payez 10 €

Afficher toute la rubrique

©2013-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives